Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Made in Alpes — Le 5 avril 2019

Arturia, du son à la musique

© Arturia

Arturia (CA 2018 : 19,2 M€ ; 82 salariés), le spécialiste grenoblois des synthétiseurs et logiciels musicaux, innove une fois de plus avec la sortie, en ce mois d’avril, de son tout premier synthétiseur analogique digital. Présenté, en janvier dernier, au salon international de musique de Los Angeles (le NAMM Show), MicroFreak a été testé par Stevie Wonder en personne. L’innovation d’Arturia tient notamment à l’association dans un même produit d’un oscillateur digital et d’un filtre analogique. Facile d’utilisation, MicroFreak s’adresse à tous les musiciens, du débutant jusqu’au plus expérimenté grâce à des fonctionnalités avancées.

Autre innovation lancée en janvier dernier : Pigments, un synthétiseur logiciel doté de caractéristiques exceptionnelles et offrant des possibilités techniques quasi illimitées. Pour son élaboration, Arturia a travaillé avec l’agence grenobloise La Haute Société. L’enjeu était à la fois de réaliser une belle interface et de rendre simple d’utilisation un logiciel aux multiples fonctions.

F. Combier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner