Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Numérique — Le 6 septembre 2018

Atos veut faire de l’intelligence artificielle sa seconde nature

Le leader mondial de la transformation digitale se démarque dans le domaine de l’intelligence artificielle, notamment à travers son implication dans un consortium européen.

Jean-Philippe Vigne, directeur de l’innovation d’Atos Grenoble © E. Tolwinska

Le programme Horizon 2020 regroupe depuis 2014 les financements de l’Union européenne pour de grands projets de recherche et d’innovation. C’est dans ce cadre qu’Atos a intégré un consortium d’une soixantaine de membres de toute l’Europe, emmené par nViso, pour défendre en plus haut lieu le projet d’une plateforme d’intelligence artificielle (IA) à la demande. “Il s’agit de construire une ‘market place’ d’algorithmes d’IA utilisables et réutilisables quel que soit le domaine d’application, pour les mettre à la disposition des donneurs d’ordre et leur permettre de réaliser librement leurs propres modèles”, dévoile Jean-Philippe Vigne, directeur de l’innovation d’Atos Grenoble.

Une évolution logique de son activité

L’entreprise mondiale, qui dispose d’un savoirfaire historique dans les calculateurs haute performance, voit dans l’intelligence artificielle une évolution logique de son activité, 20 % des effectifs du site d’Échirolles s’y consacrant déjà. Atos parie ainsi sur une démocratisation rapide de l’IA, capable de transformer rapidement les modèles économiques : “On peut imaginer que dans quelques années, les constructeurs automobiles seront des sous-traitants de Google, vendeur de voitures intelligentes et ultraconnectées”, illustre Jean-Philippe Vigne.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Leader international de la transformation digitale
  • Localisation : 73 pays dans le monde, un site à Grenoble et un site à échirolles
  • CA du groupe Atos (monde) 2017 : 12 Md€
  • 1 000 personnes sur le territoire grenoblois (100 000 personnes dans le monde)

A savoir

  • Sur le territoire, Schneider Electric, Samse ou encore les HCL utilisent des solutions à base d’IA développées par Atos.
Comment accéder aux marchés et aux programmes européens ?
Atos a bénéficié d’un accompagnement par la CCI de Grenoble, membre du réseau Enterprise Europe Network mis en place par la Commission européenne. Le groupe a pu s’appuyer sur ces outils et services : • accès à la base de données EEN qui recense plus de 8 500 profils ; • mise en place d’une veille proactive sur les opportunités technologiques et commerciales européennes de l'entreprise, et sur les projets européens pour identifier de futurs partenaires potentiels ; • participation aux rendez-vous d’affaires et notamment aux rencontres NGI (Next Generation Internet) Matchmaking Event, à Lyon, en février 2018. Cette participation a permis à l’entreprise d’identifier le coordinateur du projet H2020 autour de l’Intelligence Artificielle et d’intégrer par la suite le consortium.

Contact : estelle.perinel@grenoble.cci.fr - 04 76 28 29 51

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner