Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Experts — Le 28 février 2019

Arrivée de Huawei à Grenoble : validation d’une spécialisation réussie d’un écosystème d’innovation

Hugues Poissonnier, professeur à Grenoble École de Management et directeur de la recherche de l’Irima © M. Brichet

Annoncée fin 2018, l’arrivée du géant chinois Huawei technologies (2e constructeur mondial de smartphones) à Grenoble doit se concrétiser par la création d’un centre de R&D focalisé sur les capteurs et logiciels de traitement parallèle, qui emploiera 30 chercheurs d’ici 2020.

Cette arrivée fait suite à celle d’Apple en 2016 (installation d’un laboratoire dédié au développement de technologies pour les capteurs photo). Elle témoigne de l’importance pour les entreprises, aussi grandes et performantes soient-elles, de travailler en proximité renforcée avec leurs fournisseurs (STMicroelectronics notamment dans les deux cas mentionnés). On aurait tort toutefois de résumer à la présence de ce seul acteur les raisons pour Huawei, Apple et bien d’autres, de venir renforcer l’écosystème d’innovation grenoblois.

Une innovation de plus en plus écosystémique

Le rôle de l’innovation pour le succès des entreprises est aujourd’hui largement admis, que ces innovations portent sur les produits (ou services), les procédés, le marketing ou l’organisation, et ce, quelle que soit également l’intensité de l’innovation considérée (rupture, incrémentale, assemblage ou adaptation).

L’évolution la plus notable ces dernières années découle sans doute de la prise de conscience du fait que plus une seule entreprise, y compris parmi les plus innovantes, n’est capable d’innover seule “dans son coin”.
Désormais dépassée, la simple “captation de l’innovation” chez les fournisseurs (pour laquelle les entreprises ont cherché à développer ce qu’elles appelaient leur “capacité d’absorption”), fait de plus en plus place à de véritables co-innovations (processus plus risqués, nécessitant un partage des investissements, mais processus également plus créateurs de différenciation, avec la possibilité de partager une propriété intellectuelle servant de support à de nouveaux avantages concurrentiels).

La prochaine étape, déjà observable au sein des écosystèmes les plus dynamiques (dont l’écosystème grenoblois), réside dans ce qu’il est convenu d’appeler l’innovation écosystémique : une innovation non plus uniquement nourrie de coopérations spécifiques, limitées à des objets et projets précis, mais issue d’une capacité permanente de l’écosystème à apporter des idées et solutions nouvelles.

Grenoble, territoire d’innovation écosystémique

De précédentes chroniques m’avaient permis de préciser à quel point la bonne compréhension, pour les entreprises et organismes de recherche, des intérêts à collaborer était à l’origine d’une plus grande résilience de notre écosystème.

L’arrivée d’acteurs comme Apple ou Huawei prouve que l’intérêt de la qualité des relations interentreprises ne se mesure pas uniquement en termes de préservation de l’activité et des emplois. À cette logique défensive, une logique plus ambitieuse de véritable développement de l’activité, prenant appui sur l’arrivée de nouveaux partenaires, existants ou nouvellement créés (notamment les start-up qui enrichissent régulièrement l’écosystème) est complémentaire.

Reste la question des finalités des activités conduites sur le territoire. Réaffirmer l’ambition de contributions positives pour la société et l’environnement est une condition essentielle pour donner tout leur sens aux performances de notre écosystème d’innovation.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner