Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Services — Le 7 février 2018

Paleotime, un expert des sous-sols à la pointe

L’entreprise basée à Villard-de-Lans s’est spécialisée dans l’archéologie préventive pour la préhistoire et la protohistoire. Un marché de niche qui lui offre des chantiers à travers la France : des mises au jour de son histoire pour mieux bâtir l’avenir.

Arnaud Roy, à gauche, Alexandre Morin et Sébastien Bernard-Guelle, cogérants.
Arnaud Roy, à gauche, Alexandre Morin et Sébastien Bernard-Guelle, cogérants © F. Ardito

Créée en 2006 par cinq chercheurs en archéologie, Paleotime développe une activité rare en France : la fouille de vestiges menacés de destruction par l’aménagement du territoire. Le secteur est très réglementé : “Il a fallu deux ans pour obtenir l’agrément du ministère de la Culture et signer nos premiers contrats. Notre équipe scientifique reste soumise à un agrément tous les cinq ans”, détaillent Alexandre Morin et Sébastien Bernard-Guelle, cogérants de Paléotime. Aujourd’hui, l’entreprise mène cinq à neuf opérations par an, selon leur taille : parfois quelques centaines de mètres carrés, d’autres plus d’une dizaine d’hectares, des chantiers confiés par les collectivités territoriales, les aménageurs ou les entreprises elles-mêmes, en aval d’un premier diagnostic scientifique.

Deux mille ans avant Jésus-Christ

D’octobre à décembre 2017, Paleotime a concentré ses efforts sur un chantier de trois hectares sur la zone industrialo-portuaire Inspira, à Salaisesur- Sanne, à l’extrémité ouest du département. Sous la maîtrise d’ouvrage d’Isère Aménagement, la fouille a déjà révélé la présence d’empierrements datant de la protohistoire (2000 ans avant J.-C.), une période dont Paleotime s’est fait une spécialité. “Nous avons notamment découvert des monuments constitués de milliers de galets chauffés et fracturés, inédits pour la région, et dont la fonction reste pour l’instant énigmatique”, dévoile Alexandre Morin. Chaque vestige est soigneusement décrit, enregistré et prélevé avant remblaiement. Un recueil de l’ensemble des données reconstituera à terme l’histoire du site et ses occupations antérieures.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Activité : recherche archéologique 
  • Localisation : Villard-de-Lans
  • 30 personnes
  • CA 2017 : 2 M€

A savoir

  • Paleotime intervient aussi dans la formation et participe à la création d’un projet national sur le silex, avec le CNRS et le ministère de la  culture.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner