Aller au contenu principal

Fil d'infos

569 résultats correspondent à votre recherche
  • Aménagement 19 juin 2018

    Locakase prend ses aises

    L’entreprise de self-stockage a quitté ses locaux parisiens pour installer son siège national à Saint-Égrève. Elle y propose dans un bâtiment de 400 m2 entièrement...

    L’entreprise de self-stockage a quitté ses locaux parisiens pour installer son siège national à Saint-Égrève. Elle y propose dans un bâtiment de 400 m2 entièrement aménagé en boxes sous alarme individuelle des espaces dès 1 m2 et jusqu’à 50 m2, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Pour les professionnels, Locakase a conçu un espace de convivialité avec accès Internet et assure gratuitement la réception des marchandises pour le stock tampon. L’entreprise a par ailleurs entamé l’aménagement d’un deuxième bâtiment de 450 m2 sur deux niveaux et envisage à terme de louer des surfaces à façon pour les industriels sur un foncier de 500 m2. Engagée dans une stratégie d’expansion nationale rapide, Locakase prévoit de franchir le cap des 30 sites en France dès la fin de l’année, contre une vingtaine aujourd’hui.

  • Aménagement 19 juin 2018

    Une nouvelle porte d’entrée pour l’économie métropolitaine

    La zone industrielle et commerciale Porte de Chartreuse vient d’être inaugurée à Saint-Égrève. Le projet, qui intègre la ZAC Etamat et Cap 38, propose aussi une entrée...

    La zone industrielle et commerciale Porte de Chartreuse vient d’être inaugurée à Saint-Égrève. Le projet, qui intègre la ZAC Etamat et Cap 38, propose aussi une entrée de ville requalifiée avec place publique piétonne. Marquée par l’installation dès 2015 des activités de production d’ARaymond puis de Leroy-Merlin en 2017, Porte de Chartreuse offre en outre six enseignes de restauration dans un environnement paysager, sur près d’un hectare. Le Département de l’Isère a assuré la maîtrise d’ouvrage des travaux du carrefour San Marino, estimés à 1 884 K€ et financés par le Conseil départemental, Grenoble-Alpes Métropole, le SMTC, la Ville de Saint-Égrève et Isère Aménagement.

  • Industrie 18 juin 2018

    Kalray coté en bourse

    Pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, la société Kalray, essaimée en 2008 du CEA, a engagé mi-mai la première étape de son projet...

    Pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, la société Kalray, essaimée en 2008 du CEA, a engagé mi-mai la première étape de son projet d’introduction en bourse sur Euronext Growth en vue d’atteindre 100 M€ de chiffre d’affaires en 2022. Par ailleurs, Alliance Ventures, de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, et Definvest, fonds géré par Bpifrance pour le ministère des Armées, sont entrés début mai au capital de Kalray pour un total de 10 M€ incluant actionnaires existants et nouveaux investisseurs.

    “Alors que l’un de nos marchés prioritaires est celui des prochaines générations de véhicules, nous ne pouvions rêver d’un meilleur partenaire stratégique que l’Alliance Renault-Nissan- Mitsubishi, la plus renommée au monde. Quant à la participation de Bpifrance et du ministère des Armées, c’est une très forte validation de l’avance technologique et de l’enjeu stratégique de nos solutions sur le marché”, commente Éric Baissus, président du directoire.

  • Services 18 juin 2018

    Eolane étend ses services

    Société de services industriels en électronique, Eolane Engineering (2 500 salariés en France) dispose d’un bureau d’études à Montbonnot. Celui-ci développe son...

    Société de services industriels en électronique, Eolane Engineering (2 500 salariés en France) dispose d’un bureau d’études à Montbonnot. Celui-ci développe son expertise de la conception jusqu’à l’industrialisation, offrant une palette de services. Eolane travaille aussi bien pour des start-up (la Grenobloise Oenoneo) que des PME (Biossun), ou des groupes tels Schneider Electric, Alstom, Thales… L’entité iséroise assure également la fabrication et la distribution de produits électroniques. Elle compte 13 collaborateurs et recrute pour atteindre 30 à 50 salariés d’ici deux ans.

  • Services 18 juin 2018

    L’appli Cabrilog pour réussir en maths

    Cabri Express est une nouvelle application puissante et gratuite lancée par l’éditeur de logiciels Cabrilog à Fontaine. Kit mathématique tout-en-un, elle est destinée à...

    Cabri Express est une nouvelle application puissante et gratuite lancée par l’éditeur de logiciels Cabrilog à Fontaine. Kit mathématique tout-en-un, elle est destinée à faciliter l’enseignement et l’apprentissage des maths en intégrant une calculatrice scientifique et graphique, un éditeur d’équations et l’essentiel de la géométrie dynamique.

  • Industrie 18 juin 2018

    Cetup s’implante à Moirans

    Spécialiste depuis 30 ans du service de transport personnalisé de marchandises, la société Cetup quitte ses locaux exigus de Saint-Égrève pour s’installer dans le parc...

    Spécialiste depuis 30 ans du service de transport personnalisé de marchandises, la société Cetup quitte ses locaux exigus de Saint-Égrève pour s’installer dans le parc d’activité Centr’Alp2 à Saint-Jean-de-Moirans. Son bâtiment neuf HQE de 1 800 m2 de bureaux et 250 m2 de dépôt accueille depuis début mai son siège social et plus d 50 collaborateurs administratifs. Il permettra à l’entreprise créée en 1988 par Jean-Pierre Capossele (CA 17 : 20 M€, 250 salariés) de réaliser sa croissance dans des conditions optimales et de poursuivre son engagement dans le respect de l’environnement avec une flotte de véhicules écoresponsables.

  • Start-up 18 juin 2018

    Accord de distribution pour Sublimed

    La jeune pousse Sublimed a conclu un accord de partenariat avec les laboratoires Expanscience, laboratoire indépendant français spécialisé dans le traitement de l’arthrose...

    La jeune pousse Sublimed a conclu un accord de partenariat avec les laboratoires Expanscience, laboratoire indépendant français spécialisé dans le traitement de l’arthrose et la santé de la peau (CA 17 : 271,2 M€, 1 105 salariés). Ce dernier assurera la distribution en France du neurostimulateur transcutané actiTENS® de Sublimed, muni d’une application smartphone pilotant et collectant les données du suivi patient. Les partenaires s’associent également pour réaliser une étude clinique afin de promouvoir auprès des rhumatologues l’actiTENS® dans l’arthrose d’ici 2020.

  • Services 18 juin 2018

    Alliance entre C’Pro et Axone Group

    Les groupes C’Pro et Axone nouent une alliance stratégique pour unir leurs forces. Ils souhaitent s’affirmer comme un leader national des services managés informatiques...

    Les groupes C’Pro et Axone nouent une alliance stratégique pour unir leurs forces. Ils souhaitent s’affirmer comme un leader national des services managés informatiques pour les PME, assurant une gestion complète de leur informatique, impression et système télécoms. Le groupe drômois C’Pro (CA 17 : 170 M€, 650 collaborateurs) spécialisé dans l’impression et la téléphonie, détiendra, d’ici la fin du second semestre 2018, 30 % du capital du Grenoblois Axone Group (CA 17 : 6,2 M€, 35 personnes), pionnier des services managés pour PME, sans changement prévu en termes de gouvernance.

  • Services 18 juin 2018

    Deux Awards pour Arturia

    L’entreprise musicale Arturia (CA 2017 : 15 M€ ; 70 collaborateurs, siège à Meylan) a reçu, en avril, deux distinctions au Musikmesse, à Frankfort. Les MIPA,...

    L’entreprise musicale Arturia (CA 2017 : 15 M€ ; 70 collaborateurs, siège à Meylan) a reçu, en avril, deux distinctions au Musikmesse, à Frankfort. Les MIPA, reconnaissances parmi les plus convoitées dans l’industrie musicale, ont récompensé le MiniBrute 2, un synthétiseur fonctionnant sans logiciel, et la V Collection 6. Cette dernière est une banque de sons d’anciens synthétiseurs, une sorte de studio virtuel, utilisable pour composer et mixer des morceaux de musique. Fondée en 1999, Arturia s’adresse aux musiciens aussi bien professionnels (elle équipe les plus grands artistes) qu’amateurs. Référence internationale dans le domaine du synthétiseur, la société est présente dans plus de 55 pays. Elle mène une politique d’innovation permanente et réalise 50 % de son chiffre d’affaires sur les nouveaux produits. Depuis quatre ans, elle connaît une forte croissance, ce qui l’amène à recruter régulièrement. Elle vise 100 salariés en 2019 et prévoit en parallèle un déménagement pour faire face au développement de son activité.

  • Start-up 18 juin 2018

    Cognidis prête à accélérer

    La start-up Cognidis, éditeur de logiciels à destination des acteurs du tourisme, a rejoint en avril la première promotion de l’accélérateur nîmois Open Tourisme Lab....

    La start-up Cognidis, éditeur de logiciels à destination des acteurs du tourisme, a rejoint en avril la première promotion de l’accélérateur nîmois Open Tourisme Lab. Cette initiative publique privée vise à offrir aux jeunes sociétés sélectionnées un accompagnement privilégié et à les faire bénéficier d’une mise en réseau. Fondée l’an dernier par Estelle Braillon et Olivier Audo, Cognidis est spécialisée dans le traitement des données des vacanciers, une manne encore peu exploitée par les stations. Hébergée à ses débuts chez Linksium, la start-up a depuis rejoint le Tarmac.

    Après avoir déjà expérimenté ses algorithmes pour la Compagnie des Alpes et les stations de Serre-Chevalier et de Pralognan, elle a travaillé cette saison avec Les Saisies afin de mieux connaître le parcours des skieurs sur le Grand Domaine. L’objectif est de pouvoir mettre en place des actions concrètes l’hiver prochain, en améliorant notamment la signalétique et la communication de la station savoyarde.

  • Ils font l'actu 15 juin 2018

    Philippe Magarshack réélu à la tête de Minalogic

    Le conseil d’administration de Minalogic a réélu en avril Philippe Magarshack, vice-président de STMicrolectronics, à la présidence du pôle, poste qu’il occupe...

    Le conseil d’administration de Minalogic a réélu en avril Philippe Magarshack, vice-président de STMicrolectronics, à la présidence du pôle, poste qu’il occupe depuis 2014. Ce choix salue le travail effectué durant sa mandature et confirme la volonté de poursuivre la feuille de route déjà engagée.

    En 2017, 78 projets d’innovation ont ainsi été financés, plaçant le pôle de compétitivité en tête des appels FUI en nombre de projets retenus. Par ailleurs, Minalogic s’est distingué sur le plan international avec la forte visibilité de la délégation menée en début d’année au CES de Las Vegas. Fort de 400 membres, dont 86 % d’entreprises, et grâce à la cinquantaine d’événements proposés, le pôle conforte son rôle fédérateur auprès des acteurs économiques, des centres de recherche et des collectivités.

    Aux côtés de Philippe Magarshack, le bureau est constitué de six vice-présidents : Antoine Perrin (Schneider Electric), Serge Veyres (Alpwise ) Éric Dupont-Nivet (CEA), Patrick Gros (INRIA), Denise Hoblingre (Pop’n link) et Laurent Fullana (Sofradir).

  • Ils font l'actu 15 juin 2018

    ABS Alto repris par Silicom

    ABS Alto Grenoble a rejoint, le 1er mai dernier, le groupe Silicom (220 collaborateurs, siège à Boulogne- Billancourt), société de conseil et d’ingénierie. Spécialiste...

    ABS Alto Grenoble a rejoint, le 1er mai dernier, le groupe Silicom (220 collaborateurs, siège à Boulogne- Billancourt), société de conseil et d’ingénierie. Spécialiste en ingénierie industrielle et infrastructure informatique, ABS Alto élargit ainsi son catalogue d’offres et ses compétences. Adossée à un groupe national, la société grenobloise pourra ainsi se déployer sur la région, aussi bien en termes de vente de systèmes IT que de prestations en ingénierie industrielle en automatisme & simulation 3D. Cette synergie permettra également d’accélérer le recrutement de nouveaux talents sur la région grenobloise.

  • Ils font l'actu 15 juin 2018

    Deuxième levée de fonds pour eLichens

    Concepteur de capteurs de gaz brevetés et de la première plateforme complète d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air, eLichens lève 7 M€ auprès de ses...

    Concepteur de capteurs de gaz brevetés et de la première plateforme complète d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air, eLichens lève 7 M€ auprès de ses investisseurs historiques (Demeter, Sofimac Innovation, Business Angels) et de deux nouveaux entrants, le Fonds Ville de Demain géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et BNP Paribas Développement.

    Fondée en 2014, la start-up grenobloise s’appuie sur des technologies brevetées et développées conjointement avec le CEA-Leti et le MIT. Elle a récemment signé avec de grands groupes industriels internationaux qui souhaitent capitaliser sur ses solutions pour développer des produits dans le domaine de la sécurité des travailleurs et la mise en oeuvre de scenarii urbains visant à améliorer la qualité de l’air dans la ville de demain. eLichens avait effectué une première levée de fonds de 4 M€ en 2016.

  • Ils font l'actu 15 juin 2018

    40-30 rejoint RSBG

    La société 40-30, spécialisée notamment dans les technologies du vide, l’analyse de gaz, l’électronique industrielle, a été rachetée par le groupe allemand RAG...

    La société 40-30, spécialisée notamment dans les technologies du vide, l’analyse de gaz, l’électronique industrielle, a été rachetée par le groupe allemand RAG Stiftung BG (RSBG). Pour l’Isérois, il s’agit d’une opportunité exceptionnelle de passer du statut de PME à celui d’ETI et de poursuivre son développement à grande échelle. Le groupe allemand, déjà présent dans l’industrie, l’automatisme 4.0 et les services à haute valeur ajoutée, se renforce via cette acquisition dans les hautes technologies industrielles.

  • Ils font l'actu 15 juin 2018

    Deuxième levée de fonds pour eLichens

    Concepteur de capteurs de gaz brevetés et de la première plateforme complète d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air, eLichens lève 7 M€ auprès de ses...

    Concepteur de capteurs de gaz brevetés et de la première plateforme complète d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air, eLichens lève 7 M€ auprès de ses investisseurs historiques (Demeter, Sofimac Innovation, Business Angels) et de deux nouveaux entrants, le Fonds Ville de Demain géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et BNP Paribas Développement.

    Fondée en 2014, la start-up grenobloise s’appuie sur des technologies brevetées et développées conjointement avec le CEA-Leti et le MIT. Elle a récemment signé avec de grands groupes industriels internationaux qui souhaitent capitaliser sur ses solutions pour développer des produits dans le domaine de la sécurité des travailleurs et la mise en oeuvre de scenarii urbains visant à améliorer la qualité de l’air dans la ville de demain. eLichens avait effectué une première levée de fonds de 4 M€ en 2016.

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner