Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Management — Le 8 septembre 2017

J’ai créé une école pour former nos rectifieurs

Franck Minair, directeur général de Smoc Industries, spécialisée dans la métallurgie de très haute précision, raconte cette aventure humaine, essentielle pour la croissance de l’entreprise.

Franck Minair, Smoc Industries
© F. Ardito - Franck Minair avec une jeune femme en formation et son tuteur.

Smoc Industries connaît depuis trois ans une forte croissance, de l’ordre de 20 % en moyenne annuelle, et cette croissance est limitée par la difficulté de trouver une main-d’œuvre appropriée. Nous avons besoin de rectifieurs qualifiés pour réaliser une partie de notre production destinée au secteur de l’aéronautique. Or, les écoles n’en forment pas assez. Nous avons sollicité des cabinets de recrutement sur deux compétences-clés, la trigonométrie et la lecture de plans mécaniques, mais nous n’arrivons à embaucher qu’un rectifieur par mois alors qu’il nous en faudrait deux, voire trois fois plus.

La solution ? Une formation maison !

En septembre 2016, nous avons donc décidé de former nous-mêmes nos rectifieurs. Nous nous sommes rapprochés de la Maison de l’emploi du Pays voironnais en misant sur des profils nouveaux, à savoir des personnes sorties de l’emploi, sans les compétences appropriées, mais avec les aptitudes nécessaires : un esprit mathématique, la capacité à voir dans l’espace, la minutie, etc. Nous avons imaginé une formation de huit mois, financée par la Région à travers le dispositif CARED (Contrat d’aide et de retour à l’emploi durable), proposant un CDI à la clé. L’AFPI à Moirans a remporté l’appel d’offres pour l’accueil de la formation et nous avons monté avec ses équipes un programme pédagogique débouchant sur un CQPM*. Pôle Emploi a effectué une première sélection de candidats, et l’AFPI a fait passer des tests d’aptitude, mécaniques et mathématiques à 90 d’entre eux.

Une expérience renouvelée l’an prochain

Sur les 25 personnes ayant réussi, nous en avons retenu 12 après des entretiens notamment basés sur la motivation. Ce sont des personnes de 20 à 52 ans, issues d’horizons très variés : un fabricant de lunettes, un ancien vendeur de jeux vidéo, une auxiliaire de vie sociale… Ces personnes seront embauchées le 15 septembre, dès le lendemain de la remise des CQPM*. Selon leur montée en puissance dans l’entreprise, SMOC Industries devrait lancer une nouvelle promotion dès l’an prochain.” *Certificat de qualification paritaire de la métallurgie, remis par l’Udimec.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Réalisation d’outils coupants pour machines-outils
  • Tullins
  • 104 personnes
  • CA 2016 : 10 M€

A savoir

  • En découvrant ce métier, certains ont eu des moments de doute, mais nous leur avons dit : “Si vous n’avez pas confiance en vous, ayez confiance en nous.”

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner