Aller au contenu principal
Environnement - Smart city — Le 23 novembre 2017

Apix Analytics s’épanche sur le biogaz

© J-M. Blache

Ce sont de véritables laboratoires miniatures, sur puce en technologie silicium, capables d’analyser la qualité des différents composés gazeux issus des installations industrielles. Apix Analytics (26 personnes, dont 18 à Grenoble) les a conçus pour inverser un mouvement : “Jusqu’ici, il fallait amener un échantillon de gaz jusqu'au laboratoire pour l’étudier, maintenant c’est le laboratoire qui vient à la source”, illustre Ludovic Debusschere, son directeur général. Baisse de coûts, gains de temps et de qualité : Apix Analytics veut “démocratiser l’analyse des rejets gazeux” et s’adresse à des installations de toutes tailles. Notamment aux équipements de production de biogaz. Associé au projet national Gontrand aux côtés de GRDF, du CEA-Leti et d’Orange entre autres acteurs, Apix a installé sur la station d’épuration d’Aquapole (Métropole de Grenoble) un analyseur en ligne pour surveiller la qualité du biométhane produit. Partenaire du groupe Engie, l’entreprise travaille également sur la miniaturisation poussée de ses analyseurs, afin d’envisager le maillage du réseau de gaz naturel, appelé lui aussi à devenir “smart”. Enfin, Apix est en train de lever des fonds pour démarrer sa conquête internationale, notamment à destination des marchés américain et chinois.
R. Gonzalez

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner