Aller au contenu principal
Présences Grenoble
A table — Le 9 février 2018

À l’Alpe d’Huez, le Lounge 21

Entre bar cosy et table accueillante, un parfait restaurant de station !

Yannick Murry et son chef Daniel Evan © E. Tolwinska

Avec 21, on ne risque pas de se tromper ! Il faut bien aller jusqu’au bout des 21 virages qui agrémentent la montée la plus mythique de France et gagner la rue du Coulet, en plein centre de l’Alpe d’Huez, pour trouver ce Lounge 21 qui porte on ne peut mieux son chiffre et son nom. Lounge, car le lieu propose un bar à l’ambiance cosy, avec ses canapés profonds, ses espaces discrets et sa lumière douce, où l’on vient se reposer le soir des fatigues accumulées tout au long de la journée de ski. L’endroit est idéal pour s’y retrouver entre amis autour de cocktails maison aptes à décontracter toutes les musculatures.

Et propres aussi à ouvrir l’appétit. Yannick Murry, après y avoir officié pendant huit ans, a repris depuis trois saisons les clés de la maison, en conservant l’esprit anglais des précédents propriétaires, mais en lui donnant, avec son chef Daniel Evan, sa propre marque. Passé par l’université du vin de Suze-la-Rousse, il a revu, en sommelier qu’il est, la carte des vins, la concentrant autour de petits propriétaires talentueux : ainsi de ce pinot noir tout de fraîcheur fruitée, dont le côté mutin répond bien à son appellation : “Les enfants terribles”.

Cette extraordinaire chiffonnade de jambon de bœuf de Galice…

Lequel accompagne parfaitement un choix de tapas originales qui naviguent entre pintxos basques et spécialités locales : chorizo doux poêlé au cidre dans une sauce à la moutarde, croquettes de reblochon au confit d’oignons, saumon gravlax sur pickles de betterave rouge à la crème de raifort, et cette assez extraordinaire chiffonnade de jambon de bœuf de Galice, qui annonce la couleur nouvelle qu’il a décidé de donner à sa table. Second lieu, en effet, qui jouxte le lounge, le restaurant permet de prendre ses aises, ouvert qu’il est chaque soir de 18 heures à 2 heures du matin, et offrant en outre un service de voiturage pour vous raccompagner à bon port. Dans un espace aéré, qui peut même, entre longues banquettes et compartiments séparés, accueillir des soirées privées, le nouveau concept qui y est développé est celui d’une steak house, autour précisément de cette viande unique, tendre et persillée, qu’est le bœuf de Galice. Il suffit de goûter à l’épaisseur du filet ou au fondant de l’entrecôte et du pavé de rumsteck pour en avoir illico la confirmation. Pour ce qui est du carré d’agneau en croûte d’herbes, c’est le circuit court qui est privilégié, le produit venant directement de Vaujany, à quelques encablures de là ; et pour les amateurs du cru, la fondue est naturellement présente, de même que, pour finir comme il convient le repas, la rasade de chartreuse ou de génépi. On n’est pas en montagne pour rien !
J. Serroy

Les cocktails à l'anglaise du Lounge 21, originaux et fort en sensation !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner