Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 18 décembre 2017

Creosens, une nouvelle génération d’attractions

Fondée en 2015 par Thierry Lou, Creosens a imaginé un concept d’attraction légère implantable dans des lieux improbables. Elle finalise actuellement un premier prototype, fonctionnel d’ici fin 2018.

Thierry Lou s’attache à développer une attraction à nouvelles sensations.
Thierry Lou s’attache à développer une attraction à nouvelles sensations © J-M. Blache

Passionné de technologie et de sensations fortes, Thierry Lou a voulu construire une attraction procurant des sensations similaires au grand huit, mais praticable en toute sécurité et dans des endroits atypiques, en haut d’une falaise par exemple, pour une montée d’adrénaline supplémentaire. Le concept ? Un produit monorail doté d’un seul véhicule qui se pratique en solo, en position allongée. “Il s’agit d’une attraction qui complète l’offre de loisirs existante, explique Thierry Lou. L’idée est de s’implanter dans des lieux où le public est déjà présent et de le divertir.” Ses cibles prioritaires : les stations de montagne et les centres commerciaux. Mais Creosens vise également les aéroports, et plus largement les centres urbains.

Un produit très technique

L’installation se compose de rails de 500 mètres de long, avec 20 à 30 mètres de dénivelé et des portions procurant jusqu’à cinq jets d’accélération. Extrêmement technique, le produit a nécessité deux ans de travail. Pour le mettre au point, Creosens a conçu son propre logiciel de conception assistée par ordinateur, puis un logiciel complexe d’assistance à la fabrication pourvu de caméras laser. Le prototype de rails, en cours de finalisation, a été réalisé par CIC Orio, à Champ-sur-Drac, car le procédé de fabrication s’avère très particulier. Thierry Lou a obtenu une subvention du pôle ViaMéca suite à un appel à projets. Il cherche maintenant 350 à 400 k€ de financements, dont 200 à 250 k€, pour la réalisation du véhicule. La levée de fonds devrait être finalisée au cours du premier semestre 2018. Le prototype final, opérationnel l’an prochain, sera implanté dans le Voironnais, pour être testé grandeur nature, avant le début d’une commercialisation qui se veut mondiale.
F. Combier

Infos clés

  • Conception d’attractions de nouvelle génération
  • Grenoble
  • 2 associés
  • 2 recrutements prévus en 2018

A savoir

  • Creosens a obtenu, en juin dernier, le prix “innovation industrielle” lors des Innotrophées organisés par la CCI de Grenoble.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner