Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 24 mai 2018

Animalinks, l’écurie connectée

Créée en 2016, Animalinks a inventé la solution d’écurie connectée Coho ou Connected Horses. Son objectif ? Suivre l’environnement d’un cheval via un smartphone, en vue d’améliorer son bien-être. La start-up, soutenue par l’incubateur Linksium, veut lever de 500 k€ d’ici juin. La commercialisation est prévue début 2019.

Sébastien Dubois, président et Christophe Becker, directeur général © F. Ardito

“Contrôler le confort, la sécurité et la santé de son cheval à distance est une demande forte et récurrente des propriétaires”, constate Sébastien Dubois, féru d’équitation. L’ingénieur électronicien s’est associé avec Christophe Becker, docteur en physique, et Marine Roudaud, future vétérinaire, pour mettre au point une solution d’écurie connectée : Coho, Connected Horse, née en 2016. Grâce au boîtier Coho, le propriétaire peut, via un smartphone, voir en temps réel son cheval et surveiller son bien-être via des paramètres d’ambiance comme la température, l’humidité ou le niveau sonore.

Testé à Saint-Ismier et lors de la coupe des Nations en Normandie, “Coho a obtenu de très bons retours auprès des cavaliers et des organisateurs”, souligne le startupper de 32 ans.

Cinq cent solutions louées la première année

La jeune pousse a intégré l’incubateur Linksium en octobre 2017, et a décroché en novembre le prix de la Meilleure innovation délivré par le Conseil de la filière cheval Auvergne-Rhône- Alpes, lors du salon Equita de Lyon. La SAS Animalinks a officiellement été créée en février 2018. “La preuve de concept étant faite, notre objectif est de réaliser une levée de fonds de 500 k€ d'ici l’été afin d’aborder la phase d’industrialisation.

La commercialisation devrait démarrer début 2019”, note le président Sébastien Dubois. Avec 500 000 propriétaires de chevaux en France et 10 000 structures de chevaux de sport, Animalinks espère louer 500 solutions Coho la première année, pour atteindre 10 000 boîtiers à l’horizon de quatre ans.

V. Aguila

Infos clés

  • Solution pour suivre en temps réel et à distance le confort, la sécurité et l’état de santé d’un cheval
  • Tarmac, Meylan
  • 3 personnes

A savoir

  • Depuis janvier 2018, la start-up est membre cofondateur de l’association Horse Digital Innovation, un regroupement d’entreprises
    complémentaires autour de la transition digitale dans le monde équestre.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner