Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Loisirs — Le 6 février 2018

Attractivité du territoire : l’Isère mise sur ses stations de ski 

L’économie touristique est l’une des premières du département de l’Isère avec 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Pour le Département, tourisme et attractivité vont de pair. Il entend ainsi se doter d’une agence chargée de faire rayonner l’Isère à 360°.

station de ski Isère
© AdobeStock

L’annonce a été faite par le Département lors de la célébration des 50 ans de l’aéroport de Grenoble Alpes Isère. « Nous avons d’importants atouts en Isère et nous devons nous structurer pour progresser encore en attractivité auprès des touristes, des investisseurs, des étudiants », a déclaré le président, Jean-Pierre Barbier. Il souhaite ainsi qu’une seule agence agisse dans le domaine touristique comme sur la question de l’attractivité du territoire, avec notamment le développement de la marque Alpes is(h)ere.

Le tourisme : un secteur économique porteur pour l’Isère

Le tourisme en Isère représente 5,5 % du PIB, 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires et génère 22 000 emplois. Chaque année, l’Isère accueille 5 millions de touristes : plus de 20 millions de nuitées touristiques sont enregistrées dans le département dont 80 % concernent la clientèle française et 20 % les vacanciers étrangers. Des touristes qui dépensent en moyenne et par jour 34 € en milieu rural et 73 € en station de ski l’hiver.

Les stations iséroises trustent une bonne partie de l’activité touristique. La montagne concentre 60 % du chiffre d’affaires dans les secteurs de l’hébergement et des activités de loisirs. 
A eux seuls, les domaines skiables de l’Isère ont enregistré 4,7 millions de journées skieurs lors de l’hiver 2016-2017, pour une recette de 112,3 M€. Néanmoins, l’Isère doit faire face à une concurrence redoublée vis-à-vis d’autres destinations ski : les départements alpins voisins, mais aussi des pays comme l’Italie ou la Suisse, qui proposent un taux d’équipement en neige de culture deux fois plus important. 

Imaginer la station de ski du futur

« Face aux aléas climatiques, aux transformations de la société, aux évolutions des modèles de stations, de nouveaux défis sont à relever. Le futur nous interpelle, il est important d’anticiper et d’imaginer dès aujourd’hui ce que sera la station de demain », annonce Chantal Carlioz, vice-présidente du Département de l’Isère, en charge de la montagne, du tourisme et des stations. Un nouveau modèle touristique multi-saison anticipant les changements climatiques en cours doit être imaginé. Depuis deux ans, le Département accompagne aussi bien les projets de diversification de l’activité touristique que le développement de la neige de culture.

Le Département mène en parallèle une réflexion sur les nouveaux usages de la montagne à l’horizon 2030 et sur les perspectives de la station de demain. La synthèse de ce travail sera présentée en avril au salon Mountain Planet. 


 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner