Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 11 décembre 2017

Le groupe AGS, pionnier de la fabrication additive métallique

© J-F. Basset

Le groupe AGS (160 personnes, CA 2016 : 20 M€, siège en région parisienne), spécialisé dans l’usinage de précision, la tôlerie et la découpe laser, réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires avec l’aéronautique. Lorsqu’en 2014, il décide de créer une entité, AGS Fusion, dédiée à la fabrication additive métallique, dans l’Ain, il s’agit là d’un choix stratégique. “Nous avions alors deux marchés en vue : les moulistes, pour lesquels notre technologie s’avérait intéressante, et l’aéronautique”, commente Jean-Pierre Wilmes, son directeur. AGS Fusion détient aujourd’hui trois imprimantes 3D métal, et a recruté un ingénieur docteur en fabrication additive, une compétence essentielle dans un secteur à défricher à la façon de pionniers. “Aux États-Unis, l’industrie aéronautique a qualifié ce procédé pour la fabrication de pièces volantes, alors que l’Europe a pris du retard et qu’aucune pièce ne vole encore. Mais l’idée est d’accompagner les industriels comme Airbus ou Safran dans la qualification de pièces, avant le lancement en série.” En attendant, l’entreprise réalise déjà un tiers de son activité auprès des moulistes, au niveau national et en Europe.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner