Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 21 juin 2018

La Brasserie du Dauphiné décapsule à tout va

Nouvelles gammes de bières, production réorganisée, espace boutique agrandi : la PME de Saint-Martin-d’Hères voit son futur dans la consommation conviviale…et nationale.

Vincent Gachet, dirigeant fondateur de la Brasserie du Dauphiné : la bière se déguste aussi… avec modération, bien sûr ! © F. Ardito

Réputée depuis 16 ans pour sa bière Mandrin aromatisée à la noix de Grenoble, la Brasserie du Dauphiné élargit sa gamme. Elle a lancé coup sur coup deux marques destinées à séduire de nouveaux segments de consommateurs : la Bière des Alpes, une bière désaltérante déclinée en quatre parfums, et la bière Nobow, destinée à un public exigeant. “La Nobow est proposée en cinq variétés, certaines éphémères, dans un style anglo-saxon, confie Vincent Gachet, dirigeant fondateur de la Brasserie du Dauphiné. C’est vraiment la bière que j’aime.” Ces deux nouvelles marques représentent d’ores et déjà 30 % des volumes produits. 

Accélération dans les embouteillages

À l’occasion de cette production supplémentaire, la Brasserie du Dauphiné a revu son organisation. Elle a déplacé la logistique à l’arrière du site dans un bâtiment de 400 m2 afin de libérer de l’espace pour le brassage. Une nouvelle ligne d’embouteillage entièrement automatisée (coût : 400 k€) complète d’autres investissements : 300 k€ dépensés pour la toute récente cuverie, le réseau CO2, un groupe froid optimisé et la réfection des sols (en résine alimentaire).

Un redimensionnement qui en impulse un autre, avec l’agrandissement de l’espace boutique et l’aménagement d’une terrasse pour les afterworks en plein air. “L’enjeu est aussi de mieux faire connaître l’étendue de nos gammes, bien au-delà de la Mandrin. Nous avons d’ailleurs assez de produits pour envisager un rayonnement sur toute la France”, indique Vincent Gachet, qui compte accélérer les partenariats de distribution.


R. Gonzalez

Infos clés

  • Fabrique de bières artisanales
  • Saint-Martin-d’Hères
  • 6 personnes
  • CA 2017 : 800 k€ (vente et boutique)

A savoir

  • La Brasserie du Dauphiné ambitionne de doubler d’ici deux ans son volume de production de 2 500 hectolitres obtenu en 2017.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner