Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 6 septembre 2018

DeClermont, les deux pieds dans l’avenir

À la pointe de la qualité, la PME du Trièves a su maintenir une fabrication traditionnelle d’articles chaussants, tout en mobilisant les moyens nécessaires à la création de produits innovants.

Oreste Caprio dirige un leader du marché français des articles chaussants © J.-M. Blache

Héritière d’une activité séculaire, DeClermont fabrique des semelles, des lacets et d’autres accessoires pour la chaussure (talonnettes, chausse-pieds, éponges lustrantes, etc.). Onze à douze millions d’articles sortent chaque année de ses ateliers. Destination les hyper et supermarchés français, où l’entreprise est leader : “50 % des ventes de semelles en grande distribution relèvent de la marque DeClermont”, se réjouit Oreste Caprio, président cofondateur en 1991 de la société. Sa force ? Un savoir-faire éprouvé, associant cousu main et machines à commande numérique, une réputation de “qualité française”, et l’intégration dans l’usine de toutes les fonctions support qui lui garantit autonomie et réactivité. Le label Ecocert qu’elle a décroché en 2017 consolide l’image de marque de DeClermont, qui se reflète dans un packaging soigneusement repensé.

Semelles à mémoire de forme

Sans quitter son berceau de Monestier-de-Clermont, l’entreprise s’est installée fin 2014 dans des locaux plus adaptés à sa croissance, fonctionnels et spacieux (près de 3 000 m2 d’ateliers et de bureaux). Un bâtiment conjuguant le moderne et le traditionnel, tout à l’image de la stratégie produits : DeClermont a développé de larges gammes de semelles, à son nom ou pour le compte d’entreprises tierces, qui lui permettent d’être aussi présente dans les magasins de sport, le discount, ainsi que sur les marchés du professionnel, du médical et de la sécurité. Elle a récemment mis au point des semelles à mémoire de forme, découpées dans une mousse à double densité, pour un confort moelleux et constant : “C’est déjà l’un de nos produits phare”, atteste Oreste Caprio, qui prévoit d’investir 250 k€ cette année pour optimiser l’outil de production.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Fabrication d’articles chaussants 
  • Monestier-de-Clermont
  • 40 personnes
  • CA 2017 : 6 M€ (dont 5 % à l’export)

A savoir

  • DeClermont s’affiche aussi sur Internet, à la fois pour la vente en ligne, la défense de son identité et la valorisation de sa gamme.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner