Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Experts — Le 16 octobre 2017 sponsorisé

Un litige avec un client, un fournisseur, un salarié, voire un voisin… Avez-vous déjà pensé à la médiation ?

Consciente des enjeux comme des avantages que représente la médiation pour les entreprises, la Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble a créé, dès 2005, un centre de médiation en partenariat avec l’ordre des avocats. De fait, celui-ci garantit un processus réglementé, structuré et entièrement sécurisé à tous les intéressés.

centre de médiation de grenoble
Annick Boehm, responsable du CMG entourée de 4 médiateurs du CMG : de gauche à droite : Alain Besson, Edwige Gauquelin-Kock, Dominique Bret, Pierre Lanes. © M. Brichet

Pour une résolution fructueuse, un moyen alternatif de régler son différend !

“Une médiation, c’est redonner la parole aux parties : leur permettre de se décharger d’un poids et en conséquence, retrouver la paix ; en ressortir réellement libéré !” Médiateur et formateur au sein du CMG (Centre de médiation de Grenoble), Alain Besson tire son expérience en la matière des quelque vingt années passées à la présidence du conseil de prud’hommes de Grenoble, non moins de 396 médiations menées à terme depuis 1998, date de sa première médiation : “L’une de celles-ci, marquante, impliquait un salarié (licencié, selon ce dernier, de manière injustifiée) et un dirigeant d’entreprise. La rencontre de ce salarié avec son ancien employeur a non seulement permis aux deux parties, par l’écoute active des souffrances exprimées par chacun, de se comprendre et d’infléchir leur comportement, mais surtout de guérir de véritables maux : la personne licenciée, en effet, a recouvré sa santé – avant de retrouver par ailleurs une embauche – au sortir de plus d’une année et demie de dépression grave faisant suite au différend. En toute objectivité, une issue qui confinait au miracle.”


“Médiateur n’est pas pleinement un métier, mais d’abord un statut précis, caution d’un état d’esprit : sans avancer de solutions préconçues, nous conduisons les deux parties à aboutir par elles-mêmes à un dénouement”, souligne Dominique Bret, avocat depuis 37 ans au barreau de Grenoble, invoquant pour sa part l’empathie et la mise en confiance comme outils privilégiés du médiateur.

Il se remémore : “J’ai connu un dossier où une famille se déchirait depuis plus de sept ans autour d’un problème de transmission d’entreprise, auquel plusieurs jugements n’avaient rien apporté. À l'issue de la médiation, le conflit de ces quelque sept années avait définitivement trouvé une issue, en un peu moins d’un an et demi.” Et Edwige Gauquelin-Koch, magistrat de carrière, puis avocate, également médiatrice au CMG, d’ajouter : “ Un accord est trouvé plausiblement en quelques heures, pour un coût maîtrisé et connu. Dans près de 100% de ces situations, nous savons que l’accord sera exécuté, puisqu’établi sur la base d’un consensus gagnant-gagnant ! Il y a une alternative à la culture du contentieux : celle de la négociation.”


Une issue favorable dans presque 80 % des conflits

Si l’on considère que le médiateur est un tiers strictement neutre, extérieur au conflit et tenu à la confidentialité, dont le rôle est de faire émerger une solution qui respecte au mieux les intérêts des parties concernées, la médiation se montre déterminante dans les litiges impliquant des entreprises. Nombre d’entre elles renouent d’ailleurs des liens, allant jusqu’à reprendre des  relations commerciales et sociales, dans de nombreux cas. L’avocat (ou conseil) du médié est réciproquement un partenaire privilégié du médiateur, dont la présence aux médiations favorise des dénouements fructueux. Outre la médiation commerciale, le Centre de médiation de Grenoble oeuvre également en matière sociale, civile et administrative. Une médiation nécessite en moyenne trois réunions de deux heures chacune, sachant que celle-ci peut être conventionnelle (à l'initiative des parties), ou judiciaire (à la demande du juge).

A savoir

Piloté par un comité déontologique au sein duquel siègent des représentants de la cour d’appel, du tribunal administratif, de l’ordre des avocats et de la CCI, le CMG est garant de la crédibilité de ses médiateurs, dont la formation innovante, longue et continue, englobe des domaines tels que la psychologie et la communication, les moyens de gestion des émotions et de nombreuses techniques de négociation. Le Médef, la CPME, les notaires, les huissiers, les commissaires aux comptes et la Chambre de métiers et de l’artisanat font également partie du comité de pilotage du centre de médiation.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner