Aller au contenu principal
Aménagement — Le 13 octobre 2017

Logistique urbaine : le MIN enclenche la deuxième vitesse

Bernard Colonel-Bertrand et Isabelle Saury, responsable de Trans Plus 38 - © J.M Blache

Engagé dans la diminution du trafic au centre-ville, le Marché d’intérêt national (MIN) de Grenoble a mis en route dès février 2016 un service de livraison mutualisé pour les restaurateurs, traiteurs et épiceries. Une flotte dédiée, dont la gestion est assurée par une société savoyarde (Trans Plus, du groupe STG), regroupe un maximum de livraisons en un nombre réduit de parcours urbains, évitant les multiples allers-retours quotidiens. “Certains grossistes nous ont confié toutes leurs livraisons, d’autres y vont pas à pas. C’était une première année d’expérimentation, il ne fallait pas perturber l’organisation, mais il y a maintenant une vraie montée en puissance. En particulier, tous les nouveaux acteurs qui entrent au MIN s’engagent à passer par ce service”, relève Bernard Colonel-Bertrand, directeur du MIN. L’initiative a été lancée alors que les règles d’accès au centre-ville ont été modifiées pour les véhicules de transport de marchandises depuis le 1er janvier 2017. Proposées par la Métropole de Grenoble et le SMTC, celles-ci visent notamment à agir sur la fluidité de la circulation et la qualité de l’air. Un plan dans lequel le MIN a été défini comme un CDU (Centre de distribution urbaine), c’est-à- dire un site stratégique de captage pour le fret.
R. Gonzalez

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner