Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Aménagement — Le 8 mars 2018

Des bailleurs sociaux mobilisés

© AdobeStock

Plusieurs mesures de la loi de Finances 2018 impactent l’activité de ces bailleurs. Stéphane Duport-Rosand, président de l’Association des bailleurs sociaux de l’Isère (Absise), s’inquiète notamment du relèvement pour trois ans du taux de TVA de 5,5 % à 10 %, qui entraîne un surcoût dans les travaux de construction et de rénovation. “Cela signifie que le logement social n’est plus considéré comme un bien de nécessité”, regrette Stéphane Duport-Rosand.

Le président d’Absise met surtout l’accent sur les conséquences de la réduction de Aides personnalisées au logement (APL) sur les ménages les plus modestes. “C’est une réduction de 60 euros, que nous devons compenser par une baisse équivalente du montant des loyers : cela représente un mois de notre chiffre d’affaires annuel en moins.” Stéphane Duport-Rosand espère des arrêtés et des décrets pour “préciser l’atterrissage”.

En attendant, ce flou freine les ambitions des bailleurs sociaux, avec pour conséquence une moindre commande de projets auprès des promoteurs et des artisans du BTP. Chaque année en Isère, les bailleurs sociaux injectent plus de 250 millions d’euros dans le secteur du bâtiment.

R. Gonzalez

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner